Programme

Contrôles financiers

  • Une transparence totale des comptes bancaires du CPA et des bilans financiers certifiés qui seront transmis à tous les coureurs et disponibles sur le site du CPA.
  • La nomination de commissaires aux comptes indépendants pour l’établissement d'audits.

Le Congrès du coureur

  • La formation d’un Congrès du Coureur constitué d'un représentant par équipes, élu par ses co-équipiers.
  • Le Congrès du Coureur synthétisera et formulera les opinions du peloton; le Congrès du Coureur jouera un rôle important pour informer le CPA des points de vue des coureurs.
  • Mise en place d'une plateforme de messagerie et de collaboration de groupe électronique à l’échelle du peloton tout entier pour faciliter des échanges rapides et organisés.

Préserver le Fonds de Solidarité du CPA

Le Congrès du Coureur aura comme première tâche de choisir une solution pour remédier à l’insolvabilité du Fonds.

Les options pourraient inclure :

  1. Accroître la contribution des revenus issus des prix ET augmenter le montant maximum que reçoivent les coureurs qui partent à la retraite jusqu’à 15 000 € par coureur, et augmenter annuellement ce montant sur la base de l’indice du coût de la vie.
  2. Maintenir les contributions au même niveau (5% des revenus issus des prix) et diminuer le montant maximum versé lors d’un départ à la retraite à 7 500 €.
  3. Éliminer les contributions au Fonds de Solidarité, et annuler tous les versements futurs.

Négociation de l'Accord Paritaire

L'Accord Paritaire est le contrat entre le CPA et l'AIGCP (l'association des équipes WorldTour et ProContinental) qui stipule des conditions d'embauche des coureurs telles que le salaire minimum, le type et la qualité des polices d'assurance et les procédures de résolution de désaccords entre équipes et coureurs.

Jusqu'à présent les négociations de l'Accord Paritaire ont été menées exclusivement par le président et le secrétaire général du CPA.

  • En tant que président du CPA, je nommerai trois coureurs en activité à un sous-comité qui participera directement à la négociation du prochain accord entre le CPA et l'AIGCP ; suivants ainsi les pratiques des associations d'athlètes leaders dans la négociation de conventions collectives.

Programme d'assurance médicale à l'échelle du Peloton

  • Toutes les équipes contribueront au paiement d'une police d'assurance maladie unique, à l'échelle du peloton, qui couvrira les frais médicaux, d'hospitalisation et d'assurance rapatriement.
  • Cela empêchera les équipes d’acheter une assurance de qualité inférieure ou d’obliger les coureurs à acheter leur propre assurance indépendament.
  • L'assurance offrira une couverture globale pour tous les pays du monde.
  • Tous les coureurs de toutes les équipes se verront offrir la police d'assurance de base sans frais à leur charge. Les coureurs seront libres d'acheter une assurance de niveau supérieure à leur frais.
  • Les coureurs pourront conserver la même police d'assurance d'une année à l'autre, même s'ils changent d'équipe, ce qui élimine le besoin de s'inscrire auprès d'une nouvelle compagnie d'assurance à chaque changement d'équipe.

Protocole de commotion cérébrale

  • Création d'un protocole obligatoire sur les commotions cérébrales que les équipes et les organisateurs de courses devront appliquer.
  • Une évaluation standardisée à effectuer par les premiers intervenants sur les victimes de chute avant que ceux-ci ne soient autorisés à continuer reprendre la course.
  • Un coureur arrété sur le bord de la route pour évaluation qui se révèle exempt de symptômes de commotion cérébrale sera ramené au peloton avec l'assistance du véhicule médical.

Soutien en santé mentale

  • Le CPA mettra à disposition des coureurs un service de consultation téléphonique gratuit avec des professionnels de la psychiatrie spécialisés dans le traitement des athlètes de haut niveau ainsi que dans le diagnostic des troubles de l'humeur et des symptômes de commotion cérébrale.
  • Tous les soins administrés dans le cadre du programme seront confidentiels et l'identité du patient ne sera pas connue du personnel syndical, de l'équipe ou de toute autre partie.